IMPORIUM

Lamy produit des stylos de qualité à des prix accessibles. La société a été fondée par Joseph Lamy à Heidelberg en I 930. Elle lance la marque Lamy en I 952 avec son premier stylo à plume, le fameux LAMY 2V. En 1966, elle proposera son iconique LAMY 2000 en Makrolon, toujours au catalogue. La société produit aujourd’hui sept millions d’instruments d’écriture par an et occupe une place de leader en Allemagne. En I 990, Lamy demande au designer italien Mario Bellini de concevoir un stylo pour coiffer la gamme, le LAMY persona.

On se souvient de ce stylo au dessin innovant, noir mat ou finition titane, et d'une série limitée en platine. Il se distinguait par sa plume «intégrale», son clip escamotable et ses lignes pures.

Lamy propose aujourd’hui un nouveau stylo haut de gamme, inspiré du LAMY persona et dénommé LAMY imporium. J'en teste la version noir mat, dite BikBIk. Il est assez grand, arrondi en son sommet, plat à son extrémité inférieure et on retrouve le corps rainuré de guillochages verticaux ainsi que le capuchon lisse du LAMY persona. Ce qui ne change pas...

Voyons ce qui a été modifié ! Le clip, qui remonte en douceur vers le sommet du capuchon et en épouse le galbe, est plus simple et plus en harmonie avec le dessin d'ensemble. Il ne se place plus dans une logette pratiquée dans le capuchon (dont il dépassait d'ailleurs copieusement sur le persona) mais reste très articulé, sur ressort pour une bonne tenue en poche.

C'est plus simple mais finalement plus esthétique. Je dévisse le long pas de vis du capuchon et je retrouve la section tronconique et striée horizontalement pour une bonne prise en main. Si la section ne change pas, il n'en est pas de même de la plume ! Elle était tubulaire et donc assez rigide. Elle est de forme plus classique aujourd'hui mais son dessin simple et fonctionnel est ici magnifié par sa couleur noire et les deux fines barrettes or jaune qui courent le long de la fente.

Je reconnais en fait la plume d'un LAMY accent (les hauts de gamme sont dotés d'une plume en or). Elle s'harmonise ainsi parfaitement au dessin du stylo, noir mat avec un clip noir satiné. J'ajoute qu'elle est finement gravée Lamy et porte le titrage, en l’occurrence 585/1000'. Ces gravures sont en or jaune !

J'adore cette plume, dont la petite taille n'est absolument pas gênante, puisqu'elle semble continuer en pointe la forme en diminution de la section.

Extrait n° 49 du STYLOGRAPHE