VISCONTI Millionaire

 

 

 

 

« IL NE VOUS LAISSERA PAS DE... »

VISCONTI MILLIONAIRE MARBLE (MARBRE RAIN FOREST)

Visconti est une maison encore jeune. C'est en effet en I 988 qu'est fondée à Florence la société Visconti. Depuis vingt-cinq ans, ce déjà grand acteur du stylo italien se singularise par un vrai souci de recherche technologique et de design innovant. Les systèmes de fermeture à baïonnette, les plumes flexibles et les modes de remplissage spécifiques sont autant de démonstrations du savoir-faire de Visconti. Les matériaux sont aussi au centre de la recherche de la marque. On se souvient du stylo Homo Sapiens, en poudre de lave volcanique... Cet intérêt pour les matières se retrouve dans la série limitée que je teste. Le «Millionaire Marble», limité à 988 exemplaires, rend ainsi hommage au marbre. Il est disponible dans quatre variétés de ce matériau noble utilisé depuis l'Antiquité : Portoro Noir d'Italie, Issoire Vert des Alpes françaises, Valencia Crème d'Espagne et Rain Forest Brown, qui est en fait une serpentinite.

Je teste le dernier nommé, de couleur crème et marron foncé, où se croisent des veines très fines et d'autres plus épaisses. L'usage de marbre pour fabriquer des stylos est complexe : outre le poids du matériau, que l'on gère en n'utilisant que des tubes d'extrême finesse, il est essentiel qu'il soit homogène d'aspect et solide. En pratique, Visconti sélectionne des plaques de marbre de 3 cm d'épaisseur et y coupe des barres de section carrée, puis les creuse avant de les renforcer de l'intérieur et les tourne enfin sur un tour afin de les diminuer au diamètre du stylo avant de les polir...

Les autres pièces du stylo sont en résine ivoire tournée. Le résultat est surprenant ! La couleur ivoire des extrémités et de la section sa marie bien avec le marbre. Les attributs sont plaqués or. On retrouve sur ce stylo imposant, de forme «fiat top», le clip Visconti en arc de cercle et monté sur ressort. Des bagues viennent encadrer le marbre et faire la jonction avec la résine. Le sommet du capuchon porte une pastille ouvragée au logo de la marque. L'ensemble est agréable à l’œil et surprenant de légèreté compte tenu du matériau mis en œuvre.

Le marbre est un peu froid au premier contact. Les finitions sont soignées. Je dévisse le capuchon (que l'on peut poster) et il révèle une section en résine ivoire qui s'harmonise parfaitement avec le stylo. Plus discutable, le conduit est aussi ivoire et je sais qu'au premier remplissage il prendra la couleur de l'encre... Je l'aurais vu marron, dans le ton, mais moins salissant. La plume, d'assez grande taille, reprend les formes gravées qui ornent toutes les plumes Visconti. Elle est dite «Dreamtouch» et est en palladium 23 carats

 

EXTRAIT DE "LES TESTS SOUS LA LOUPE"  DE JEAN BUCHSER – LE STYLOGRAPH n° 49.