Sans espoir d’exhaustivité, il m’a semblé utile de vous donner quelques pistes pou r vous aider à loisir« votre» stylo, ou plutôt celui qui correspondra à l’usage que vous envisagez d’en faire, puis de Ji conserver un aspect aussi proche du neuf que possible. Je vous propose dans un premier temps de retenir quelques typologies de scripteurs (vous vous reconnaîtrez dans l’une d’entre elles, je n’en doute pas.. et de décrire pour chacune les caractéristiques adaptées du stylo candidat pour devenir « leur» stylo. dans une deuxième partie. Je vous livrerai quelques -« secrets» qui vous permettront d’entretenir votre p compagnon d’écriture. 

Le choix d’un stylo en fonction de son usage Le scripteur « professionnel nomade »

Vous écrivez beaucoup, en tout lieu, vous êtes toujours pressé et il faut que votre stylo soit efficace t fiable. Vous pouvez vous tourner vers une pointe bille ou un roller (oui, c’est bien moi qui suggère ça …). Un bon stylo à bille ou un roller de qualité écrira sur tout type de papier, même sur un support médiocre dont une plume ne saurait se satisfaire. A bille au le raller sèchent instantanément lors que l’usage de la plume requiert un peu de patience. La longévité des cartouches est supérieure celle des cartouches d’encre liquide pour stylo à pIume. Préférez un stylo à bouton poussoir qui se manie que d’une seule main … C’est autant de temps de gagné (et cela vous permettra de « passer » vos nerfs en émettant un « clic-clic» compulsif) Choisissez une bille moyenne plutôt que fine, elle glissera mieux sur le papier. Préférez un stylo à section d’assez fort diamètre pour limiter les risques de crispation des doigts lors des longues séances d’écriture. Si vous préférez un stylo à plume    (je vous comprends …), sélectionnez une plume à pointe d’iridium parfaitement polie et au débit ès régulier. Retenez un modèle à cartouches et l’oubliez jamais d’en transporter une boîte lors de vos déplacements. Choisissez un capuchon vissant plus fiable) ou un capuchon à encliquetage sur ressort (idem). Jetez votre dévolu sur des matières eu fragiles et qui résistent bien aux rayures (pas de laque, de celluloïd ou d’ébonite.

Le scripteur «domestique».

Heureux que vous êtes ! Vous pouvez « tout» vous permettre ! S’il ne quitte pas votre bureau ou votre domicile, chaque stylo, y compris le plus ouvragé, le plus compliqué à remplir, ou le plus fragile pourra convenir, pour peu que vous soyez soigneux et délicat avec l’objet de vos rêves.

Le scripteur « impécunieux »

Que vous soyez « professionnel nomade » ou domestique », vous pourrez trouver un stylo qui correspond à vos moyens. Il existe de nombreuses grandes marques qui proposent des instruments j’écriture d’entrée de gamme et dont le rapport qualité-prix est remarquable. Abstenez-vous de aire l’investissement d’une plume en or : l’offre de plumes en acier agréables à l’usage et bien finies est assez importante. Évitez simplement les produits de marques de fantaisie qui ne sont pas connues pour fabriquer des stylos. Mais plutôt des vêtements, des articles de sport ou des lunettes … Préférez-leur les modèles les plus abordables des grandes maisons dont le savoir-faire en matière de stylos n’est plus à démontrer. Même si ceux-ci sont parfois moins « fun ». Cette remarque vaut également pour les stylos destinés aux écoliers ! Vous trouverez ainsi je bons produits. Fiables. A cartouches. Converter ou piston, ces deux derniers modes de remplissage étant les moins onéreux. Enfin. Si vous achetez étant les moins onéreux. Enfin, si vous achetez ne le payerez pas plus cher qu’en grande surface, et vous pourrez l’essayer, vous faire conseiller et bénéficier d’un SAV de qualité. 

Le scripteur « distrait »

Choisissez un stylo dans les gammes évoquées dans a catégorie précédente : si vous le perdez, ça sera moins grave ! Pour limiter les risques de perte, optez pour un stylo rouge. Jaune ou orange. De préférence en résine peu fragile. La présence d’une fenêtre dans le corps, si le stylo est à piston, vous permettra peut-être d’éviter la panne sèche. Ne retenez pas un stylo à plume rétractable, vous oublieriez de la rétracter avant de revisser le capuchon. Enfin, si vous privilégiez le remplissage à cartouche, sélectionnez me marque très répandue et dont vous conserverez un stock chez vous, à votre bureau, dans vos poches ou dans votre mallette … on ne sait jamais !

Le scripteur « multifonctions»

Votre profession vous conduit à signer à l’encre noire, à aligner des chiffres ou à faire des croquis Lu crayon de papier, et ce, en déplacement. Variante du « scripteur professionnel » vous pouvez. Si vous êtes un puriste, vous offrir un set plume et porte-mines. Que de nombreux fabricants proposent à leur catalogue. C’est souvent très beau, et vous trouverez, selon les modèles, des mines de 0.5 ou de 0.7 mm. Je vous conseille un porte-mine monté sur ressort. Cela limite les risques de casse de la mine et confère une certaine souplesse à l’écriture. Si vous êtes amateur de stylos anciens (peu compatibles avec un usage nomade intensif), on trouve d’ingénieux « combos », qui combinent une plume à une extrémité et un porte-mine à l’autre. Ces stylos ont en général été produits par des marques secondaires, et ils sont de qualité contrastée. De surcroît. La et ils sont de qualité contrastée. De surcroît, la ;i vous pouvez vous passer d’une plume, plusieurs marques proposent des stylos multifonctions qui allient, dans un même instrument, des modes l’écriture différents (bille ou roller et mine, voire feutre et mine, etc.). Chacun devrait trouver la combinaison qui lui convient, même si ces « combos » modernes comportent très rarement une plume. Vous n’appartenez peut-être à aucune des catégories examinées, et j’en suis désolé … Je ne doute pas que la plupart d’entre nous relèvent en fait de plusieurs types d’utilisateurs ! Je suis convaincu que votre détaillant préféré saura trouver le stylo qui vous conviendra, pour peu que vous lui décriviez l’usage auquel vous le destinez.

Extrait des plus beaux stylos du monde 2011 (LE STYLOGRAPHE) Article de  Mr Jean BUCHSER

86148709